Bonjour, vous êtes sur mon site.

Ne paniquez pas.

C'est quoi ?

Aya.io est un site, sous forme de blog, que j'ai créé pour partager mes astuces, trouvailles et progressions dans mon apprentissage de la programmation.

Mais je parle aussi d'applications macOS, de systèmes d'exploitation, de diverses geekeries…

Une chose ne change pas : j'aime poster, de temps en temps, des articles un peu longs étudiant des thèmes en profondeur.

L'auteur

Au quotidien, j'ai déjà un métier que j'aime : je suis ingénieur du son dans un studio d'enregistrement.

J'ai enregistré, monté, bruité et mixé des centaines de publicités, chansons, films, documentaires, bandes annonces…

A côté de ça, je suis à l'occasion “producteur de contenus” : rédaction, composition, publication, édition…

Mais aujourd'hui, ma passion, c'est développer des applications.

A part ça ?

J'ai un petit blog perso sur aya.io/ericd où je parle de tout et de rien, poste des images, vidéos, etc.

Pour discuter avec moi ça se passe sur Pnut.io (j'y suis “@ericd”) ou sur Twitter.

Je fais aussi de la musique, mais c'est quelque chose dont je ne parle pas vraiment sur le Web.

Il y a également quelques poésies ici.

Et bien sûr, mon compte GitHub.

Environnement

Sujets

Les sujets que j'aborde le plus souvent dans ce blog :

Fréquence

Il n'y a pas de fréquence déterminée de publication.

Il se peut que je ne poste pas pendant plusieurs semaines, si je suis très occupé par ailleurs.

Et parfois je peux poster plusieurs articles à la suite.

Aucune importance : ce blog ne traite pas d'actualité mais de sujets que l'on peut consulter à tout moment comme référence.

Commentaires

Les articles techniques et les tutoriels acceptent les commentaires, gérés par Disqus, car vos contributions sont les bienvenues - ainsi que passées au filtre modérateur, bien entendu.

Obsolescence

Les vieux articles devenant obsolètes sont supprimés. D'autres posts sont en revanche mis à jour et corrigés en fonction des évolutions des techniques utilisées.

Si vous trouvez des erreurs de ma part, ou dûes à des changements postérieurs à la publication de l'article, n'hésitez pas à me contacter pour me prévenir.