Tâches et todo lists en mode texte

Au premier abord, utiliser une application pour gérer ma liste de tâches ne me semblait pas vraiment utile. Doux euphémisme.

J'avais l'habitude de noter mes tâches et “choses à faire” un peu partout, dans mes notes textuelles, dans un post-it, dans un fichier texte sur le Bureau, etc.

Ou tout simplement comme tout le monde, dans des emails adressés à moi-même…

Il était temps que ça change.

Toutes ces solutions improvisées sont peu efficaces : encombrement de la boîte mail, post-it perdus, notes importantes mélangées aux listes des courses et horaires de rendez-vous, etc.

J'ai également essayé de gérer mes tâches et deadlines via Fantastical, qui est vraiment un extraordinaire calendrier pour remplacer iCal, mais ce n'est pas idéal : on ne peut pas faire de listes, pas d'organisation des priorités autre que par date, et c'est bien normal, ce n'est pas fait pour ça.

Au final, c'est encore la bonne vieille philosophie Unix, au sens large, qui va prévaloir : “One thing well”.

Une application qui ne fait qu'une chose, mais qui remplit ce rôle à merveille.

Dans cette optique, j'utilisais Wunderlist depuis maintenant plusieurs mois, et j'en étais satisfait pour la création pure de liste diverses, mais pas tant que ça en tant que gestionnaire de tâches.

Cependant c'est une excellente application, très capable, et bien pratique avec ses apps iOS associées et surtout sa synchronisation automatique des tâches.

Ceci dit, Wunderlist fonctionne avec un format propriétaire non accessible et cela peut s'avérer gênant : on n'a pas accès à ses données autrement que par Wunderlist. Pas de fonction d'export (on peut envoyer une liste par email, mais ce n'est pas viable autrement que pour un cas isolé).

Je ne souhaite pas non plus envisager d'énormes applications comme Omnifocus ou Things, qui bien que formidables pour gérer des projets complexes, sont ici “over the top”.

Faisons simple

En effet, je veux juste pouvoir entrer rapidement une liste ou une tâche à effectuer, un rappel pour plus tard, ce genre de choses, et pouvoir le retrouver automatiquement sur mon smartphone ou ma tablette.

Exemples de base :

J'ai donc décidé de passer à une gestion textuelle de mes “to do list”.1

Il me faut une application de qualité pour gérer les tâches et listes, qui laisse cependant un accès libre à des données lisibles et portables.

Belles apps

Pour ceux qui ne voudraient pas s'embêter avec ces considérations concernant un format texte universel, il y a sur Mac OSX de nombreuses applications vraiment belles et efficaces pour gérer ses tâches.

Outre Wunderlist, Omnifocus ou Things déjà mentionnés, il y a par exemple DayOne ou même Clear qui sont intéressantes, pour ne citer que les plus connues.

Web app

Il existe également des “web apps”, des applications sous forme de page web, disponibles en ligne.

Il n'y a pas d'application à copier sur le Mac, tout fonctionne dans le navigateur.

La plupart du temps ces apps sont capables de sauvegarder vos données dans Dropbox, mais le font souvent dans leur propre dossier.

Toujours dans cette catégorie, j'aime bien fargo.io qui fonctionne sur le principe d'un “outliner” au format OPML. Ce n'est cependant pas réellement un gestionnaire de tâches mais plutôt un outil pour créer des catalogues de listes et d'éléments hiérarchisés.

Dans le même genre il y a Oak Outliner qui est pas mal du tout.

A explorer également, Workflowy et équivalents, plus proches des grosses applications genre Things.

Nitro permet également la gestion du temps et va plus loin dans la gestion des tâches.

Mais nous nous sommes déjà bien éloignés de la cible initiale, revenons à l'essentiel.

Application orientée texte

Après avoir testé quelques dizaines d'applications de gestion de tâches en mode texte j'ai vite réalisé qu'il y en avait beaucoup de médiocres ou qui n'apportaient rien de particulier.

J'ai finalement retenu quatre candidats puis choisi mon favori.

Todo-Lists

Dans le genre fenêtres flottantes et cases à cocher, Todo-Lists est vraiment pas mal du tout.

Pour 2,69€ c'est une petite app bien sympathique. Synchronisation avec iCloud ou Dropbox, application iOS jumelée, intégration avec iCal, etc.

Bien intégrée à OSX (le drag and drop fonctionne très bien), sa similarité avec un petit carnet pour faire ses listes peut rendre service dans de nombreux cas.

Todo.txt

Plus “roots”, mais très bien dans son genre : Todo.txt.

Todo.txt part du principe du simple fichier texte Todo.txt et y apporte de nombreuses améliorations et fonctions.

Il y a une app dédiée pour iOS et une autre en ligne de commande pour OSX.

Comme c'est en fait un fichier texte interprété, sur un Mac ou toute autre plateforme on peut soit ouvrir le fichier dans un éditeur de texte de son choix, soit utiliser une des applications tierces disponibles.

Remember the milk

Présent depuis longtemps sur le web, Remember The Milk est à la fois une web app et une véritable application disponible sur iOS et Androïd.

Ce n'est pas à proprement parler une application texte, mais si vous appréciez ce genre d'interface, c'est une solution acceptable.

Taskpaper

Voici mon favori, TaskPaper.

C'est vraiment l'application qu'il me fallait.

Cependant, à 24,99$ ce n'est pas donné, vu que c'est une application relativement sommaire.

Mais la valeur est justement dans cette simplicité car elle est vraiment bien implémentée : simple mais pas simpliste.

TaskPaper reprend lui aussi le principe éprouvé du simple fichier todo.txt dont la structure et la syntaxe permettent et une lisibilité naturelle et une interprétation par une application.

Selon sa hiérarchie dans la liste, chaque ligne sera un projet, une tâche ou une note.

TaskPaper reconnaît le formatage de la liste et applique de lui-même un affichage hiérarchique au fur et à mesure que vous tapez.

Les niveaux d'identation définissent tout simplement la structure du document.

En cliquant (ou avec CMD+]) sur un titre de premier niveau, ou projet, on entre dans ce projet : on ne voit plus que ça, le reste disparaît.

Cela permet un système de division en profondeur des listes qui me convient tout à fait.

Ensuite, lorsqu'une tâche a été effectuée, on la marque comme telle en cliquant sur le tiret en début de ligne ou en tapant le raccourci clavier CMD+D (“Tag as done”) : elle apparaît alors barrée ou grisée (selon le thème choisi).

On peut également choisir de rajouter automatiquement à la fin de la ligne la date du marquage.

Si la liste devient encombrée par les tâches effectuées, une autre fonction (SHIFT+CMD+D) rassemble ces lignes à la fin du fichier dans une catégorie “Archives”, libérant l'espace.

De nombreux menus et raccourcis clavier permettent de manipuler le texte et les listes à volonté : déplacement vertical, déplacement par blocs, saut jusqu'à un tag ou un projet, marquage par un ou plusieurs tags, etc.

Une fonction de recherche efficace pour ceux qui ont de grandes listes et une fonction de visualisation des différences entre le document sauvegardé et la version live sont également très appréciables.

Bien sûr TaskPaper existe également en version iPhone et iPad, quasiment gratuites : ça fonctionne d'ailleurs très bien, et c'est encore plus naturel de s'en servir que sur le Mac à mon avis, sans doute de par l'aspect tactile de la chose.

Pourquoi pas manuellement ?

Alternativement, si l'on veut se la jouer hacker, on peut très bien tenir une liste des tâches avec un simple fichier texte.

Finalement, comme au bon vieux temps du papier et du stylo… mais en version numérique in the nuage.

Cool, très nerd, mais pas vraiment pratique même si ça peut réellement rendre service à l'occasion (loggé sur une machine tierce par exemple).

Voici quelques astuces pour aller, dans ce cas, un peu plus loin qu'une simple manipulation classique de votre éditeur de texte.

Créez un fichier todo.md dans Dropbox et éditez-le avec votre propre système syntaxique : priorités, hiérarchie, etc.

Il y a plusieurs manières de s'y prendre.

Méthode 1

# Urgent
    +Corriger l'article sur les todo lists

## Listes
    +Courses à faire ce soir
        /Lessive
        /Vodka
        /Bacon

Une fois certaines tâches effectuées il suffit de modifier leur présentation d'une manière ou d'une autre : x devant la ligne, barré, etc.

# Urgent
    +Corriger l'article sur les todo lists

## Listes
    +Courses à faire ce soir
        /Lessive
        /Vodka
        /Bacon

### Futur
    x Cadeau pour madame (13/05) x

Méthode 2

Avec des crochets : vides pour “à faire”, avec une croix pour “fait”, un o ou un y pour “ok”, etc.

# Urgent
- [x] Montrer différentes méthodes
- [ ] Corriger l'article sur les todo lists

## Listes
- [ ] Courses à faire ce soir
    - [ ] Lessive
    - [ ] Vodka
    - [ ] Bacon
- [ ] A prévenir pour le poker vendredi soir
    - [ ] Grégo
    - [o] Fred
    - [o] Simon
    - [ ] Xavier
    - [o] Lolo

Bien sûr c'est rustique, il n'y a aucune fonction d'alerte ni aucun moyen de gérer les différents éléments, mais ça aide tout de même à s'organiser et vaut mieux que rien.

Amélioré avec quelques snippets dans TextExpander, ça peut suffir.

Devs

Une application de type todolist ou task management est parfaite pour apprendre à programmer, en tant que “premier gros projet”.

Ca comporte la plupart des problèmes classiques de logique à résoudre, d'entrées/sorties, de tri, affichage, stockage, etc.

Addy Osmani et Sindre Sorhus ont accompli un travail incroyable avec leur projet TodoMVC : pour expliquer le principe de programmation MODEL-VIEW-CONTROLLER ils ont pris le principe d'une web app de gestion de tâches et l'on déclinée dans de nombreux frameworks Javascript, offrant un très beau panorama d'un même principe appliqué avec des méthodes différentes.

On trouvera également en ligne de nombreux exemples de projets todo-list dans quasiment tous les langages de programmation.

Bref, c'est comme d'habitude : vous allez bien trouver votre bonheur, et sinon, il y a de nombreux outils pour créer vous-même votre route vers l'efficacité.


  1. Je ne reviendrai pas ici sur l'importance de l'aspect textuel, vous pourrez consulter mon article sur nvALT pour vous faire une idée. 

Auteur: Eric Dejonckheere